TÉLÉCHARGER SUSPIRIA 1977

Nicolodi ne disparaît pas tout à fait de l’écran pour autant puisqu’elle prête sa silhouette à la scène d’ouverture où elle est une figurante dans l’aéroport, et sa voix au personnage de la sorcière Helena Markos. Argento est persuadé qu’il faut surprendre le spectateur dès le début du film pour le tenir en laisse. Pour découvrir d’autres films: Le réalisateur aurait eu pour projet initial de faire se dérouler le film dans un pensionnat pour enfants de 8 à 12 ans. Suspiria est sorti en et reste à ce jour l’un des films les plus connus et reconnus de Dario Argento. S’éloignant du giallo classique, celui-ci s’ébaudit dans un conte macabre qui ne peut que réveiller en nous des peurs juvéniles subies durant notre enfance. Posté par Ho sonno Claude, 03 décembre à

Nom: suspiria 1977
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 12.62 MBytes

J’ai vu mieux de Dario Argento mais un cru efficace et surtout ravissant l’ouverture est monumentale. Nul doute qu’un tel jeu de couleurs inspira sans nul doute toute une génération de cinéastes. Merci à toi et comme toi, même si je prends le risque d’approuver qu’il s’agit du chef d’oeuvre d’Argento, je n’ai pas encore vu tous ses films. Partager Tweeter Epingler Email. Le choix de musique peut se résumer en un mot:

Avant que les fans d’Argento se jettent sur moi une hache à la main pour me découper le coeur en ayant pris soin auparavant de tamiser la lumière, j’admets que je ne suis pas un grand fan du genre ni même du sieur. Attention, force est de reconnaître, en la matière, la composition des cadres, le travail sur les lumières, l’importance de la bande sonore, sans parler de ce festival de couleurs qui feraient passer un film de Beineix pour une pâle oeuvre en noir et blanc Mais justement, on est tellement saturé par cet arc-en-ciel vif et primaire gros gros budget que celui des gélatinespar cette musique infernale signée des Goblins bon ben finalement, j’ai pas honte d’écouter Mike Oldfield Oui, cette école munichoise est possédée par le mal de lointains échos d’un autre temps, possible où règnent des profs gaies comme des portes de prisons Sans chercher à multiplier les scènes d’horreur brutes et frontales – finir poignardée douze fois, le coeur ouvert et pendue, ça doit faire mal quand même – Argento tente de nous la jouer plus « subtil » en nous en montrant le moins possible pour en suggérer le plus Ouais c’est quand même pas Tourneur non plus et trop de bruits inquiétants de la deuxième à quatre-vingt douzième minutes tue l’inquiétude Notre pauvre ballerine américaine est toute stressée, on la comprend mais rien ne l’empêchait de sécher les cours vu l’ambiance mortifère des lieux.

Quand, en plus, un spot rouge vient frapper en permanence la cuvette des toilettes, il est de bon ton de s’éclipser sans demander son reste. Mais nan, faut qu’elle comprenne, la bougresse, et Argento aura le malheur de ne pas laisser planer le mystère jusqu’au bout pour nous livrer un final plus comiquement gore que terrifiant.

Reconnaissons tout de même que le type n’est pas un manchot, notamment dans les séquences filmées en plongée les deux petites ballerines dans la piscine aussi vulnérables que des tétards, ce pauvre aveugle le meilleur rôle de Gilbert Montagné à ce jour, d’autant qu’il finit en morceauxà l’ouïe sûrement trop fine, qui va payer au prix fort sa rébellion se faire bouffer par son propre chien, quelle horreurmais j’ai eu bien de mal à aller jusqu’au bout sans étouffer de longs bâillements – couverts par la musique – devant cette esthétique de boîte de nuit vintage moui, c’est un coup bas – peut-être que l’ami Gols, daltonien, serait moins choqué Bref, pas ma tasse de thé, ou mon expresso si vous préférez – mais cela reste un feeling très personnel, bien entendu pas non plus envie de finir crucifié.

Pas plus client que mon collègue de Dario Argento, mais je dois reconnaître quand même que, à la revoyure, ce film-là est un de ses meilleurs. Le gars crée un univers complètement déconnecté du réel, un peu comme un Alice au pays des merveilles horrifiques, avec ses filtres impossibles trois foulures de rétine, et pourtant je suis daltonienses cadres bizarroïdes, sa musique bruitiste incohérente, et pourtant il parvient à trouver quelques images parfaitement cauchemardesques, qui semblent directement reliées à notre cortex.

  TÉLÉCHARGER MODS SIMTRACTOR V4

Mes préférées sont concentrées sur le premier quart du film, dans cette longue scène d’ouverture sur-spectaculaire. A commencer par ces portes coulissantes à l’aéroport, élément à la con que Argento arrive à rendre effrayantes par le rythme de montage et les « correspondances » qu’il leur oppose sur le monde extérieur ; à continuer par cette fille terrifiée qui court à travers une forêt très graphique, entièrement faite d’arbres très droits ; ou par cette jeune fille seule qui cogne comme une furie sur une porte sans que personne ne lui réponde ; et à terminer par ce meurtre improbable, que Argento fait venir très lentement, dans un sens du rythme excellent.

La pauvre Jessica Harper est plongée dans ces ambiances entre psychédélisme et gothique le taxi tout droit sorti de Draculaet aura bien du fil à retordre pour s’extirper des griffes et du rasoir de l’assassin, qui semble d’ailleurs agir lui-même dans un autre monde: Il n’en faut pas plus pour voir le film comme un long cauchemar fait par l’héroïne, danseuse déracinée qui doit s’adapter à cette culture étrange et à ce pays nouveau.

Bon, c’est sûr que l’univers qui nous est proposé est, disons, formaliste, mais la qualité du film est d’arriver à être glauque au milieu des couleurs primaires et enfantines.

Suspiria – 1977 (Leçons de ballet ensanglantées)

Les scènes de meurtre, qui sont de toute évidence les seules à inspirer réellement Argento en tout cas, il ne se foule pas sur tout le reste, par exemple la direction d’acteurs, affreusesont franchement impressionnantes et pas si éloignées que ça, dans leur tempo, dans leurs sens de la montée du suspense, d’un Hitchcock. Je me taperais pas ça tous les jours, non, mais une fois de temps en temps, il est bon de vérifier qu’Argento est quand même pas le dernier des crétins.

On ne cesse de revenir au drame familial: Burnett n’a peut-être pas un esthétisme bluffant décor de sitcom, Vous voyez le petit mec qui s’agite devant les orchestres avec sa baguette, et dont le néophyte soupçonne Personnellement, c’est un de mes films préférés de l’histoire du cinéma. Avec Carrie et Shining, par exemple. Malheureusement le jeu des acteurs est, comme souvent dans ce genre de production, un peu bâclé. Je reconnais de ce fait avoir eu quelques peines à rentrer vraiment dans ce récit même si quelques séquences valent résolument le détour la séquence de vers grouillants tombant du ciel, arkkk.

Shining, sans suspira, même si bizarrement ce blog n’évoque le gars Kubrick, pour l’instant, qu’à peine Long is the road. Une ptite liste Julien? Je suis assez amateur de genre aussi, et j’avoue que Suspiria m’a toujours laissé indifférent, j’y suis toujours resté perméable. Ça reste pour moi une énigme. Je me dis qu’il faudrait peut-être que je le reregarde, mais j’en ai jamais le courage. Je vous rejoins donc.

suspiria 1977

En fait, aucun film de Dario Argento ne m’a convaincu, et c’est pas faute d’avoir essayé. Je me balance du film comme de tous les giallos giailli? Oui il y des images et des couleurs et pas grand chose de plus mais à mon avis, la salope Jessica Harper je ne porte aucun jugement moral sur la personne mais le mot est à prendre au sens propre exclusivement: Elle est bien dans « Tout l’or du ciel », non?

Sinon y a-t-il un bon film de Dario Argento? Un truc pas rempli de meurtres dégoûtants, hein On y soupire de somnolence Dès la première séquence, ce personnage qui sort de la boîte feutrée qu’est l’aéroport, puis les portes vitrées qui s’ouvrent en un glissement, les cheveux et la robe qui volent, les lumières, la nuit, la pluie On comprend qu’on vient de basculer dans la marge, et avec très peu de chose.

Moi, ça me saisit à chaque fois. Je pense à la scène de Halloween où Jamie Lee Curtis, en classe, regarde par la fenêtre pendant que le prof parle, aperçoit et fixe le Boogie man dans le jardin de l’école. La voix du prof disparaît brièvement D’acc’ pour Big John Charpentier. Mais l’autre Nosferatu aux cheveux crasseux, là Quelle absence crasse de ligne dramatique, de direction d’acteurs, etc. Honnêtement, Suspiria, c’est quoi? Une intro qui claque à l’aéroport et dans la forêt de Fribourg-en-Brisgau, un travelling de 10 secondes sur des asticots qui nous sort de notre torpeur à mi-parcours De la parlotte bébête et une intrigue cucul qui ne fait que végéter, végéter et végéter, à la cadence d’un épisode du Renard.

  TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT CHICKEN INVADERS 4 ULTIMATE OMELETTE GRATUITEMENT

suspiria 1977

On ne parle pas de la fin, complètement expédiée, nullissime au-delà de toute bienséance. Privilégier la forme à la substance, pourquoi pas ; encore faudrait-il qu’Argento parvienne à faire tenir tout ça sur la longueur, quitte à être plus dingo, plus couillu, plus rococo Mais non, il s’en tient bien sagement à ses petits effets de lumière et travellings, se cantonne à son esbroufe de série B, et nous d’avoir depuis déjà bien longtemps rejoint les bras de Morphée.

C’est très plat, finalement.

Pourquoi « Suspiria » est le film d’horreur le plus radical que vous verrez | Vanity Fair

Je l’ai pas vu, hein, je ne fais que citer Kikipedia.! On peut toujours reprocher, avec raison, au père Argento sa direction d’acteurs catastrophique et le reste, n’empêche, susiria reussit son film et quelques autres MALGRÉ ÇA.

Et 40 ans après son film est toujours là, toujours aussi saisissant, dixit Mitch, et encore pour longtemps. Si vous le dites, mon bon Olivio, si vous le dites Reste que moi, je ne trouve rien de bien saisissant dans cette fanfaronnade du père Dario, quarante ans dans les dents ou pas!

Oubliez la direction d’acteurs ; en fait, de ça, on s’en fout un peu. J’aime ‘ trucs où ça joue comme des panards, tant que c’est pas comme chez Clément ou Rohmer.

Parfois, ça ajoute même au charme de la chose. Mais Suspiria, non, non et re-non. Rien ne fonctionne là-dedans: Pourtant, à y gratter un peu plus, on trouve à boire et à manger dans la filmo de l’hirsute: Ténèbres est tout à fait réjouissant, L’oiseau au plumage de cristal n’a pas trop perdu de sa superbe avec les années, Phenomena a pour lui 20 dernières minutes du tonnerre Bon, voilà qui devrait déjà de quoi vous faire esquisser un cycle, amis des Comores et des Grands Causses!

Reste que moi, tu m’enfermes 3 jours enchaîné dans une cave, les yeux tenus ouverts par des allumettes ou des clous de douze, devant un écran qui passe un film en boucle: Dans l’absolu, bien sûr, ce serait Madame Muir, ou Elle et Lui. Mais les bourreaux n’ont pas toujours le meilleur goût. Bah, tu nous balances bout à bout la peste et le choléra.! L’avantage du pensum Suspirail, c’est qu’il dure quand même environ trois quarts d’heure de moins que le loukoum pseudo-misenabymesque du grasset Félin.

Toujours ça de pris. Contacter l’auteur Envoyer à un ami. Suspiria de Dario Argento. Posté par Shangols à Ténèbres tenebre de dario argento – L’oiseau au plumage de cristal l’uccello dalle piume di cristallo de dario argento – Inferno de dario argento – Les frissons de l’angoisse profondo rosso de dario argento. Pelts de dario argento – Jenifer de dario argento – Posté par Julien, 06 février à Posté par Shang, 07 février à Posté par Félix20 juillet à Posté par Tom Peeping29 novembre à Posté par Cecil Faux, 03 décembre à Posté par Ho sonno Claude, 03 décembre à Posté par Whisperia Mitch, 04 décembre à Posté par CocorocoBoulange, 04 décembre à Posté par Olive, 04 décembre à Posté par SplatterBoulange, 05 décembre à Posté par TreQuarti Claude, 05 décembre à Commenter avec CanalBlog Utiliser Facebook.

Adresse email visible uniquement par l’auteur du blog. Recevoir un email lorsqu’un commentaire est publié sur ce message.